1

Franchement soit je suis très con, soit ce sont les candidats à la présidentielles du parti socialiste qui le sont.
On a un président de la République sortant qui écrit aux sénateurs  et députés pour inscrire dans la constitution Française la « règle d’or budgétaire ». C’est juste le fait de voter un équilibre budgétaire sur 3 ans. Ce n’est pas le plus contraignant encore.

Expliqué autrement, ils ont un président sortant qui leur donne un bâton clouté pour se faire battre.  Sortir ça en fin de mandat alors qu’on a tous vu comment lui avait géré les déficits, les français ne sont pas dupe.

Au lieu de dire « Oui on va la voter la règle d’or » et passer Nicolas Sarkozy à tabacs (médiatique bien sur) par la même occasion. Il y avait moyen pour le P.S. de passer pour des gestionnaires, des gens sérieux et d’esquinter l’adversaire politique.

Et bien, non !
Au lieu de cela, ils disent NON, avec des arguments ras les pâquerettes digne de mon gosse de 4 ans (c’est celui qui dit qui fait pas, Oh t’es pas beau !).
ils rendent le bâton et baissent le pantalon !

Le piège était énorme ! Ça ne les a pas empêchés de sauter à pieds joints dedans.
La sentence ne s’est pas fait attendre. Les socialistes passent encore pour des cons.