le statut autoentrepreneur est mort

Posted: 30th novembre 2012 by rudegreg in Boulot / travail
Tags: , ,
4

Comme je le mentionnais dans mon coup de gueule sur les autoentrepreneurs trompés, ce statut lancé  à la va vite s’avérait déjà pas si avantageux que ça dès le départ. Avec les dernières modifications apportées par le nouveau gouvernement ce statut est clairement mort.

Contrairement a ce qui est affirmé dans les médias, l’augmentation n’est pas de 2% mais bien plus (6.9% calculé a la louche pour une activité commerçant). En effet l’augmentation n’est pas sur les bénéfices mais directement sur le chiffre d’affaire de l’autoentreprise. Si vous rajouter a cela les faux frais (TVA, assurance, téléphone, internet, taxe foncière…) qui ne peuvent être déduit en charge de fonctionnement comme pour les autres entreprises, vous faites vos petits calculs et vous vous rendez comptes qu’il n’y a plus beaucoup d’intérêt.

Et là je ne parle pas des gens qui ont été poussé a prendre ce statut au lieu d’un CDI qui est tous simplement une arnaque au contrat d’embauche.

A l’origine ce statut était pour les gens qui avaient un travail et qui souhait légaliser leur activité annexes sur internet (vente sur ebay notamment). Dès le départ, j’étais plutôt contre ce statut. La plus part des gens n’en font pas une activité permanente et pour ceux qui travaillait au noir il me semblait plus judicieux d’essayer de les choper et de les faire payer plutot que de sortir un nouveau truc du chapeau de magicien. Moi je considère pas du travail au noir le particulier qui revend son lit parapluie sur un site de vente aux enchères. Il s’est déjà acquitter des taxe lors de l’achat et si il le vendait sur une vraie brocante ca n’est pas taxé à ma connaissance (a condition que c’est pas tous les week end bien sur).

En France on a déjà pas mal de statut pour travailler (trop surement). On peu montée une boite (eurl, microentreprise, sa, sarl, sas,…) ou pourquoi pas se mettre en portage salarial pour tester une activité et facturer sans trop de complications et de surprises.

Comme toujours nos prolitiques (les pros de la politique) se sentent obligés de rajouter des lois sur notre mille feuille législatif et nous ont inventés l’autoentreprise… MAGIQUE !

Personnellement lorsque j’ai eu a prendre un statut j’ai choisi celui de portés (portage salariale) car je le sentais pas ce nouveau statut.
L’avenir ma démontré que j’avais pas spécialement tord. Combien on eut des surprises qu’on leur demande des impôts non prévus initialement suite à la réforme sur la taxe foncière (on devait payer moins au final on paie plus)? Combien ont eu la surprise de se faire jeter des assedic car on leur disaient qu’ils étaient entrepreneur ? combien se sont fait basculer automatiquement sur un autre régime car on leur avait pas bien expliqué l’histoire du plafond mensualisé ?
Toute mes connaissances qui avait ouvert une autoentreprise l’ont vite fermée (en moyenne en 1 an quand ils ont commencé a recevoir des surprises). Ils se sont rendu compte que pour beaucoup ils ont bossé tard le soir pour facturer une misère pour à la finale se faire ponctionner par l’état plus que ce qu’ils avaient prévus. Et après va expliquer au client que t’as facturé 100€ / la journée (voir moins j’ai vue) que maintenant ce sera le double. C’est pas le genre de client qui a fait son choix sur le prix qui va rester fidèle a tes prestations si le prix double…

Pendant quelques années j’ai donc été confronté a une concurrence déloyale car je suis chargé à 53% (les 48% de charge patronale et salariale + 5% de commission pour l’entreprise de portage qui facture pour moi). Autant vous dire que c’était tendu pour faire passer un devis pour la refonte d’un site web alors que des autoentrepreneurs (se croyant chargé à 27%) cassaient les prix. J’ai eut des clients qui me renvoyait les devis qu’ils avaient eut d’autoentrepreneurs et qui me demandaient de m’aligner en divisant par 5 mon devis ce qui était simplement impossible (sauf a bosser gratis).
De plus, dans mon métier on peut rendre le même rendu visuel mais avec un code soit complétement bâclé (ou les retouches ultérieurs seront limite impossibles) soit avec un code propre. C’est comme pour une voiture. On peut vous vendre une carrosserie d’une porche avec un moteur de porche ou au contraire un moteur de coccinelle. visuellement c’est identique mais le prix à la sortie n’est pas le même mais si on soulève le capot on comprend tout de suite pourquoi. on peut vous rendre un site en dure (en HTML non administrable facilement) ou un site reposant sur un CMS (administrable a volonté sans besoin de compétences une fois que c’est en place). Le temps hommes pour faire le site n’a rien a voir.
Autre détail qui a son importance, la plus part des autoentrepreneurs n’ont pas d’assurance professionnel. Dans l’internet me direz vous c’est pas trop grave. A priori on va tuer quelqu’un avec un bug.

En somme la statut d’autoentrepreneur est mort celon moi et c’est une bonne chose. C’était une arnaque aussi bien pour les clients que pour les entrepreneurs. On a fait du dumping social en mettant en concurrence des indépendants chargés comme pas permis (chargés normalement donc beaucoup trop) contre d’autres indépendants qui se croyaient eux presque pas chargé (la réalité fut tout autre). Ces derniers ont proposés des prix imbattables (au moins le temps qu’il reçoivent leurs premier imprévus dans leur boite). Au passage ces travailleurs n’ont pas cotiser pour l’assurance chômage et l’assurance maladie.

On a fait du polonais français grâce a l’autoentrepreneur !

 

  1. […] En somme la statut d'autoentrepreneur est mort celon moi et c'est une bonne chose. C'était une arnaque aussi bien pour les clients que pour les entrepreneurs. On a fait du dumping social en mettant en concurrence des …  […]

  2. […] on http://www.koogueule.com Related Posts:Statut auto entrepreneur ou portage salarial : que choisir ?3 proposition de l’UAE […]

  3. […] Le statut autoentrepreneur est mort : « En somme la statut d’autoentrepreneur est mort selon moi et c’est une bonne chose. C’était une arnaque aussi bien pour les clients que pour les entrepreneurs. On a fait du dumping social en mettant en concurrence des indépendants chargés comme pas permis » […]

  4. Cedric dit :

    Non mais allo quoi ? Depuis quand auto-entrepreneur est synonime de mauvais codeur ? Concurrence deloyale ? Qui vous a obligé a prendre un portage ? Non mais on lis de ces trucs, c’est pas croyable …