1

carte musique jeune pour télécharger légalementVoila la dernière connerie inventé par nos politiciens pour continuer à faire vivre une industrie qui n’a pas su évoluer avec son temps. Je veux parler des maisons de disques. Il y a peu de chose aussi insignifiante et qui m’énerve autant mais entre la LOPSSI, HADOPI, LCEN… et maintenant la carte musique jeune la coupe est pleine !

Pourquoi ca m’énerve ?
Y’a plusieurs raisons à cela, la liste est longue :

  • les maisons de disques nous proposent de la merde et elles nous accusent de pirate car on achète pas leur merde (Je tiens a dire publiquement à Universal and co que personnellement t’as daube n’est pas sur mes disques dures et que tes CDs ne sont pas dans ma discothèque)
  • La plus part des intervenants qui passent sur les grands média sur ce sujet menttent ou sont totalement incompétents mais le résultat est le même, ils disent des conneries.
  • le téléchargement est légal, c’est le faite de télécharger des œuvres que vous n’avez pas en votre possession qui ne l’ai pas. Si vous avez de vieux vinyle des stones, vous pouvez légalement télécharger les MP3 puisque vous vous êtes déjà acquitté de la taxe par le passé (ca personne ne vous le dit).
  • L’état gaspille l’argent dans des sites web pour manipuler l’opinion publique (lestelechargements.com 180 000 € pour finir en site parcking ou www.skyrock.com/waka/ sur lequel il a été prouvé que le débats était tronqué car les propos contre HADOPI sont censuré. Encore un exemple de notre démocratie)
  • Promulgation de lois hyper liberticide sous couvert de protéger nos artistes
  • Mettre des taxes sur tous supports de données. Comme maintenant le moindre appareil a une carte mémoire on paie des taxes sur le téléchargement sur tous (Appareil photos, GPS, Téléphone, clef USB, carte mémoire, CD vierge, DVD vierge,…)
  • Je paie des taxes pour les artistes sur les cartes mémoires de mon réflexe numérique (qui ne verra jamais un MP3 de ca vie, j’ai pas trouver où brancher les écouteurs), je paie des taxes sur mes disques dures pour enregistrer mes propres photos, je paie des taxes sur mes CD vierges pour graver mes photos (on peu dire que l’industrie du disque est subventionné par les photographes en herbe, les graphistes, webdesigners, travailleurs du web)
  • C’est totalement idiot car le streaming et les webradio remplacent le téléchargement

Le bilan est lourd de ces conneries de politique de mèche avec les maisons de disques :

  • Les vrais artistes en chient et parcours toute la France pour faire de la scène et vivrent. Les faux artistes nous cassent les oreilles en boucle et traverse tous Paris pour faire les plateaux télés
  • Pour prouver que notre gouvernement fait tous ca pour sauver nos artistes il a même cassé le statut d’intermittent du spectacle
  • Les maisons de disque en on profitées pour virer les vieux artistes qui n’était pas assez rentable. Il a bon dos l’internet
  • La France n’aura pas un seul acteur mondiale dans l’inductrie de la musique du futur (C’est garantie, il font la même connerie qu’avec le réseau cyclade. Les mêmes conneries provoquent les mêmes effets hors on n’a pas un seul acteur international dans l’internet alors qu’en 1978 on avait le 2 eme réseau TPC/IP. Vous Penserez a remercier Giscard, Les PTT et France télécom)

Voila entre autre pourquoi ca m’énerve. Une poignée de connards s’arrangent entre eux afin de préserver leur ROLEX à leur poigné au détriment de tous les autres (les artistes, les consommateurs).
Et comme cela ne suffisait pas, maintenant on nous sort « LA CARTE MUSIQUE JEUNE » !
cette carte est pour toi le jeune de 12 à 25 ans qui veut être un bon compatriote con de patriote. Elle t’offre 50% sur toute la musique dans la limite de 25 euros (par an par mois je ne sais pas).

Donc avec l’argent de l’état (nos sous), on paie 50 % la musique des jeunes. Vous comprendrez aisément que notre cher gouvernement français se doit de prendre soin des rappeurs américains. Ils ne sont pas si con. Ils ont compris que la crise des subprimes provenait des état-unis alors ils ont pris des mesures pour soutenir l’économie dans ce secteur. C’est ironique bien sur, ce sont des cons hors catégorie. Avec des mecs comme ca tu fait le grand chelem au prochain dîner de con. Et si par chance t’as Bachelot dans ton équipe tu gagne par forfait (Ces propos lors de la canicule de 2003 et la gestion de la grippe A effraie n’importe quel adversaire. En face il jettent l’éponge direct sauf si ils ont ramené van damme au diner).

Alors le plus drôle dans l’histoire, c’est que rien n’est sécurisé ! Si t’as plus de 25 ans tu peux quand même avoir ta carte jeune.  Si 25 € c’est trop juste tu peux en commander plusieurs cartes musique (normalement c’était prévu 1 / utlisateur). Et cerise sur le gâteau, tu peux acheter autres chose que de la musique comme des films ou des applications pour ton iphone (steeve job doit bien se poiler, nos finances publiques beacoup moins). L’insécurité du système est certainement voulu afin de pouvoir communiquer dessus peu de temps après le lancement pour dire que ca marche !
Mais  qu’es ce qui marche ? Le faite que tu balance le fric de l’état dans des conneries. On savait déjà que c’était dans vos compétences le gaspillage publique (c’est d’ailleurs peut être la seule).

Et les artistes dans tous cela ?
Sincèrement je pense que c’est la dernière préoccupation de tous le monde (les consommateurs bien sur, mais surtout des maisons de disques et des politiciens). Ce ne sont que des alibis !

De toute façon les vrais artistes l’ont compris et ne signent plus dans les maisons de disques mais s’autoproduisent (ex : les rastrillos, No Water Please,…). Ils proposent des MP3 de leur chansons en téléchargement sur leurs sites et parcours les routes de France pour gagner leurs vies.
Il me semble que c’est ça au départ la vie d’artiste non ?
Ceux qu’on essais de nous faire gober sur les ondes ou a la télé n’ont jamais vu une scène de leur vie pour certain. Moi je pense que c’est avant que c’est partis en sucette. A partir du moment ou les artistes ont gagnés leurs vies en restant chez eux. Internet les ramènent à la dure réalité. Il faut vendre des places de concert pour manger.
C’est une chance pour eux, une connexion internet et n’importe quel petit ordinateur d’aujourd’hui leur permettent de produire, de se faire connaitre sans passer par les maisons de disques.
Au passage ca leur évitera d’avoir un abruti qui viennent leur dire ce qu’ils doivent faire comme musique ou qui demande des modifications sur leurs œuvres pour coller plus au marché ou au politiquement correct.

L’avenir de la musique ?
J’espère sincèrement que les artistes ne signeront plus dans les maisons de disques. Il y a maintenant pas mal d’exemple qui prouve qu’un artiste peu vivre sans eux.
Certainement que le gouvernement Français continuera a sortir des textes de lois liberticide pour réglementer Internet. Le but pour eux n’est pas de sauver les artistes ou même les maisons de disques mais juste maitriser le média. Pour un politicien un média non maitrisé est un média dangeureux et Sarkozy l’a vite compris avec les histoires de « casse toi pauvre con »et les différents google bomb (Le trou du cul du web, iznogoud,…).