En France on pense toujours que révolution rime avec guillotine, anarchie et guerre civile. Or, c’est rarement le cas.
On en arrive a une situation très cocasse car un gouvernement peu se faire décapiter à quelques centaines de kilomètres de chez nous (en Islande) et on n’en a même pas conscience.

A qui la faute ?
– Les média, la presse y sont pour beaucoup c’est certain. Si personne ne relaie l’information c’est normal que personne ne soit au courant. Demandez à vos proches de ce qu’ils pensent de « la révolution des casseroles » ? Les réponses risquent d’être caustiques. Du genre : « c’est vrai que depuis que les manches se détachent, c’est plus pratique à ranger ».
– Nos politiciens sont certainement dans le coup. Je les vois assez bien étouffer l’histoire afin que cela ne donne pas d’idées aux autres.

Peu des personnes savent que le gouvernement islandais s’est fait mettre à la porte par le peuple et qu’ils sont en train de réécrire une constitution. Rien que ca !

On vit dans une drôle de démocratie (qui n’a que son nom). un pays européen à poussé le mois dernier son gouvernement à la porte, le président à été remercié, Une constitutions est en train d’être réécrite par une assemblée constituante mais nous Français on n’a pas une seule information de ce qui se passe là-bas. On parle bien de l’Islande et pas de la Corée du Nord ou de la Chine.

Cette révolution passé sous silence démontre une fois de plus que nous ne vivons pas dans une démocratie puisque le peuple n’a pas accès à une information libre.

  1. charles dit :

    Ce serait tellement mieux si vous saviez écrire le Français

  2. rudegreg dit :

    C’est vrai ! tu te propose en correcteur

  3. Gustavson dit :

    Je suis content d’apprendre cela. La révolution s’approche de chez nous ! Vivement qu’elle arrive !
    Plus de précisions dans le lien ci-dessous :

    http://gustavson.over-blog.com/article-revolution-en-islande-66238745.html

  4. mitcha dit :

    Ne pensez vous pas que l’actualité en Afrique (Côte d’Ivoire 20 million d’habitants, la Tunisie + de 10 millions, l’Egypte 80 millions) ne mérite pas que les médias focalisent un petit peu.
    Que pensez d’une révolution dans un pays classé en tête pour son confort de vie et dont la population, de quelques 320 000 ha, avait vu en 5 années son pouvoir d’achat monté de 40 %. Je n’ai pas souvenir qu’avant 2008 ce pays ai été gouverné par une dictature. Organiser un référendum pour décider si oui ou non on rembourse une dette me semble démarche pour le moins cavalière. Si tout à chacun peut décider de façon unilatérale de rembourser ou non sa dette je ne crois pas qu’il y aurait un endroit au monde où les personnes concernées diraient oui. De traduire, le refus de payer sa dette en un élan démocratique reflète une subjectivité de circonstance afin de ramener encore une fois tout événement à notre fameux pays « La France »
    Je crois sincèrement que la primeur de l’info doit aller là où l’oppression est forte et où les enjeux pour la démocratie sont importants.

  5. Jim dit :

    La révolution passéE sous silence.

    « Or » (et pas Hors) c’est rarement le cas

    peut se faire décapiteR… à quelques centaineS de kilomètreS

    Je les vois (pas je les voient)

    afin que cela ne donne pas d’idées (pas des idées)

    peu des personneS

    S’est fait mettre à la porte

    UNE constitution (SANS S)

    sont en train (pas entrain)

    nous Français (on parle des nationaux, majuscule)

    là-bas (le tiret entre là et bas)

    Corée du Nord (le point cardinal prend toujours une majuscule)

    C’est tout ce que je vois mais c’est déjà beaucoup trop. Il serait peut-être bon de relire avec un dictionnaire parce que c’est à partir des qualités de rédaction de l’auteur qu’on juge a priori de la qualité intrinsèque du propos. Bien à vous.

  6. rudegreg dit :

    Merci Jim pour ces corrections.
    C’est le principe de Koogueule d’être communautaire. Vous pouvez même vous inscrire afin de passer des coups de gueule ou de corriger les coups de gueules passés

  7. @ — charles

    «  » »Ce serait tellement mieux si vous saviez écrire le Français » » »

    Apprenez d’abord vous-même à maîtriser votre propre langue, avant que d’en prétendre faire la leçon aux autres…. Il n’y a pas de majuscule à français dans « écrire le français ». Et c’est valable aussi pour les autres langues, bien entendu…

    @ — Jim :

    Sous réserve que le texte original n’ait pas été révisé APRES vos « corrections », vous avez fait état de fautes purement imaginaires (OR – JE LES VOIS – D’IDEES – S’EST FAIT METTRE). – Quant aux autres « fautes » elles relèvent à mon avis, plus des coquilles que nous commettons tous, souvent avec l’aide généreuse du clavier….

    Du reste, il s’agit ici, de fautes mineures (d’orthographe ou de grammaire) qui sont beaucoup moins graves qui plus est, s’agissant de quelqu’un dont la langue française n’est pas la langue maternelle. Mais que dire en revanche, de toutes ces fautes graves de langage semées à tout vent par vos hommes politiques de premier plan et des journalistes officiant dans les chaînes TV les plus populaires ?

  8. rudegreg dit :

    @abdelkader : Oui le texte a été corrigé suite aux remarques de Jim. SI quelqu’un prend le temps pour nous remonter les coquilles. Même si les textes ne sont pas notre critère principale. On attache en effet plus d’intérêt au contenu qu’au contenant on est quand même pas assez idiot pour ne pas corrigé quand on nous fait la correction…

    C’est sympa de ‘prendre notre défense’ sur l’orthographe mais faut reconnaitre qu’on est mauvais dans ce domaine.

  9. […] 0 Souvenez-vous dès le début de l’année 2011 j’avais pousser un coup de gueule sur la révolution Islandaise passé sous silence par nos média occidentaux. Entre temps on en a vue passé de l’actualité peu ou mal […]