2

Je ne suis pas un fervant écouteur des radios, tout simplement car je n’aime pas que l’on m’impose un programme musicale, souvent plus intéressant d’un point de vue marketing que musicale. Mais je suis pas là pour gueuler contre les groupes commerciales mais bien sur le passage au tout numérique.

 

Il faut savoir que le passage au tout numérique ne touche pas seulement la télévision mais aussi la radio, les radios libre indépendantes vont devoir faire des investissements considérables pour passer au numérique, bon nombre d’entre elles ne pourront pas s’équiper et se sera la fin.

 

La liberté d’expression, déjà bien bafouer, va encore en prendre un coup…

Un petit film de fiction qui risque de devenir réalité

Le dernier pirate par Barnum-Films

  1. Spokenman dit :

    Plein de radios locales vont disparaitres.
    Il devrait rester les radios sur internet, grace aux smartphones…

  2. angelzeke dit :

    Mais comme internet deviens lui aussi de plus en plus censurer, cela promet!