3

Pour les non professionnels du web, un décret vieux de 7 ans a été promulgué au journal officiel en catimini le 1er mars 2011. L’émancipation démocratique de certains pays permet au gouvernement Français de tuer la sienne (le paysage médiatique est bien occupé, profitons-en pour repasser nos décrêts pourris en douce).
En effet, qui sait que George Orwell était finalement un petit joueur avec son big brother dans 1984 par rapport a ce que Sarkozy à réussi à faire passé ?
Qu’es ce que change ce décret de la LCEN (loi pour la confiance dans l’économie numérique) ?
C’est simple TOUS. Contrairement a son titre pompeux, cette loi apporte à l’internaute une insécurité sur tous les sites.
En effet, sous l’excuse bidon du terrorisme, le gouvernement Français nous demande de tous stocker sur vous (nom, prénom, temps de connexion, pseudo, adresse, téléphone, les messages, les MP,…). Déjà C’est bien grave mais ce n’est pas le pire.

Le plus grave, c’est la conservation de votre mot de passe en clair, et de votre CB… Le tous exigible par n’importe qui. Puisque le juge n’a plus son avis a donner, les dérives sont prévisibles !

Pour les particuliers :
Sachant que la plus part des internautes ont une seule boite mail avec un seul mot de passe pour tous leurs comptes. Cela consiste a donnée accès à la totalité de vos accès et de vos informations à n’importe qui (compte facebook, boite mail, session sur votre pc,…).
Je vous conseille vivement d’utiliser internet en France comme un bloggueur chinois (installer stéganos, changement d’ip régulier, rebond sur plusieurs proxy, utiliser plusieurs mots de passe…)

Le deuxième risque, qui celons moi justifie tous simplement de ne plus faire un seul achat en ligne, est la conservation de votre N° de CB et de vos transactions sur le site marchand. Ce sont des informations qui ne conservent pas normalement afin tous simplement de limiter les risques.
En effet, si un site conserve vos N° de CB, il prend le risque de ce faire piraté et donc de diffuser vos N° de carte bancaire sur la toile. Hors tous les serveurs ont au moins une faille de sécurité. Donc vos N° de CB se retrouveront un jour ou l’autre dans les mains de n’importe qui.
C’est le côté confiance de nos chers politiciens !

Pour les gérants de sites web :
Ce texte sous entend la fermeture de millier voir millions de site Français. Tous les sites qui tournent sous un CMS (du type wordpress, joomla, ModX, plume, EZpublisher, PHPBB, drupal,…) sont depuis le 1er mars dans l’illégalité puisque par défaut ces CMS ne font pas ce que le décret nous impose maintenant…
Y’a-t-il des blogs dérangeants à supprimer avant les prochaine présidentielles de 2012 ?

Pour les gros sites, la sauvegarde de ces données risque tous simplement de générer des coûts trop importants. Sans oublier le nombre d’information qu’on sera obligé de vous demander. Cela aura pour conséquence de faire tendre le taux de transformation des formulaires d’inscriptions vers 0 (plus on vous demande d’information, moins vous allez jusqu’au bout du formulaire). Le plus simple sera de changer d’hébergeur et de se délocaliser.
C’est le côté économie numérique de nos chers politiciens ! On force la délocalisation de notre économie chez les autres.

Tous les sites qui vous donne la parole risquent maintenant  d’être « sanctionnée pénalement d’un an d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende », pour les propos qui pourrait être tenu par un internaute. Le nouveau statut de « fournisseurs de services » nous rend responsable de vos propos. Une belle manière pour dire « citoyen Français ferme ta gueule ! »

Tel un tunisien ou un égyptien qui s’est battu pour sa liberté et la démocratie dans son pays. Koogueule refuse d’appliquer ce décret liberticide.
Si vous avez des conseils, des hébergeurs (de serveur dédié) à l’étranger, un pays d’exilée pour professionnel du web, laissez nous un commentaire.

L’internet libre c’est bien mais quand c’est chez les autres ! Avec cette loi couplée a l’Hadopi, La France est dans les pays leader du contrôle (et donc un jour de la censure) sur le web. Les chinois ont du soucis a ce faire. Car en matière de loi liberticide le pays des droits de l’homme n’a pas dit son dernier mot !

  1. Spok dit :

    Pourquoi ne suis-je pas surpris ?

  2. rudegreg dit :

    Dans la série ca donne confiance !
    On devrait fournir des données sensibles comme votre N° de CB ou votre mot de passe mais l’état n’est même pas capable de sécurisé ces propres informations à Bercy et pire il se rendent compte que ça fait 2 mois que des pirates se servent sur leurs disques dures…

  3. […] je l’ironisais il y a quelques jours dans mon coup de gueule contre la censure sur net en France mais maintenant c’est officiel. Reporter Sans Frontière vient de classer la France comme un […]